Passeuse de soleils

passeuse de soleils

Rien ne destinait Emmy, notre “passeuse de soleils”, et Noé à se rencontrer. Elle a soixante-dix ans, il en a dix-neuf. Elle a vécu d’incroyables aventures et rayonne, il est au début de sa vie qu’il pense foutue à cause d’un accident et ne veut parler à personne. Ce n’est pas acquis dès le début, mais ils vont nouer une magnifique amitié qui va transcender les difficultés et leurs différences. Il suffit de croiser une passeuse de soleils pour retrouver goût à la vie.

Un grand merci aux éditions Scrineo pour l’envoi de ce roman en service presse numérique et avant sa sortie. Vous pouvez le retrouver en librairie à partir du 30 mai 2024.

L’histoire

Noé, 19 ans, est étudiant au Lycée Sportif de Font-Remeu. Il rêve d’être champion olympique de sa discipline : le patinage artistique. Mais il a eu un accident et il marche désormais difficilement. Il doit faire une rééducation dans un centre en Vendée. Sauf qu’il n’arrive pas à trouver la motivation, déprimé et entouré de personnes âgées, il ne se donne pas à fond dans sa rééducation.

Emmy, 70 ans, est elle aussi dans ce centre de rééducation. Elle est intriguée par ce jeune homme qui reste dans son coin et broie du noir. Elle a envie de lui parler et de lui rendre son sourire. Un jour, elle trouve le courage de l’aborder. Mais ce n’est pas simple, il ne faut pas le brusquer. Avec sa patience et ses histoires, elle lui rend un peu de la gaieté qui lui manquait.


Retour de lecture

C’est une histoire attendrissante qui parle de résilience, de relations intergénérationnelles, d’espoir et de reconstruction à la fois physique et mentale. Car les blessures peuvent prendre plusieurs formes et celles purement physiques ne sont pas dénuées de découragement parfois. Il faut trouver la force et l’énergie en soi. Et ce roman le montre très bien. En deux mots : c’est mignon et touchant.

Les personnages de la “passeuse de soleils” : Emmy

La narration alterne les points de vue entre Noé et Emmy pour que nous puissions voir les choses de leurs deux manières.

Emmy est intriguée par ce jeune homme, le seul jeune du centre. Elle se doute qu’il ne doit pas se sentir à sa place. Chaque jour elle le voit s’isoler. Alors elle décide de nouer le contact et de lui raconter des bouts de son histoire.

Emmy, notre “passeuse de soleils”, est un personnage dans tous les sens du terme. Elle raconte des anecdotes de folie à Noé. A-t-elle vraiment vécu toutes ces choses ? Ou les invente-t-elle pour rendre le sourire à Noé et lui faire penser à autre chose ? Elle a beaucoup d’empathie et noue facilement des liens. Les autres résidents savent ce qu’ils lui doivent. Elle vivote d’un groupe à un autre, apporte joie et bonheur partout où elle passe, sans faire de vague, de manière à la fois discrète et extravagante.

Elle a l’air à l’aise en toute circonstance et pourtant… Nous la voyons hésiter à s’approcher de Noé. Elle a peur qu’il la rejette et que si elle n’y va pas bien il ne voudra plus du tout lui parler. J’ai trouvé ça très mignon.

Les personnages de la “passeuse de soleils” : Noé

Noé ne va vraiment pas bien. A cause de l’accident il a vu tous ses espoirs et ses efforts s’envoler. Il a consacré sa vie à sa passion et il ne pourra sans doute plus du tout l’exercer à haut niveau.

Il se retrouve dans ce centre entouré de personnes âgées, loin des siens et de ses amis. Il discute parfois avec son meilleur ami en visio mais il sent bien que ce n’est plus pareil. Lui-même n’est plus le même, il est une chose cassée et sans saveur. Il ne veut pas parler aux autres, il veut qu’on le laisse tranquille, même les médecins.

Alors Noé ne s’implique pas dans sa rééducation et les choses ne s’améliorent pas pour lui. Le personnel médical lui-même baisse les bras. Jusqu’à… ce que cette vieille dame vienne lui parler. Au début il raconte tout à son meilleur ami pour se moquer d’elle, de son comportement, de sa tenue, de sa manière d’être… avant de ne plus vouloir se moquer.

Le conseil de la bibliothécaire

“La passeuse de soleils” est à destination d’un public young adult (environ dès 14 ans.) Avis aux lecteurs de romans contemporains qui aiment les histoires tendres, les romans feel-good et les histoires qui se centrent sur les personnages. Dans ce style (romance en plus) je pourrai aussi vous conseiller “instant karma”.

Retrouvez “la passeuse de soleils” et les autres romans des éditions Scrineo sur leur site : La passeuse de soleils

2 Réponses à “Passeuse de soleils”

  1. Si toutes les personnes d’un certain âge pouvait être d’aussi belles personnes ce serait super. Être passeuse de soleil est un beau projet, encore faut-il trouver chez les jeunes une oreille attentive. Un roman un peu feel-good si je comprend bien mais plein de tendresse…Merci de nous le présenter

  2. J’aime bien cette idée de personne “passeuse de soleil”. On en a tellement besoin à un moment ou à un autre de notre vie, et parfois on l’est soi-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *