Le Clan Snaeberg

Clan Snaeberg

Connaissez-vous le clan Snaeberg ? Dans ce roman, en Islande, ils sont tous célèbres. C’est donc un énorme événement qu’ils se rassemblent pour fêter un anniversaire. Mais qui dit célébrité et richesse dit secrets enfouis. Ce huis-clos dans un hôtel sur une île sauvage et hostile bouleversera cette famille intouchable. Frissons et intrigues garantis !

Un grand merci aux éditions de la Martinière pour l’envoi de ce roman en avant-première. Je l’ai fini début décembre et j’avais envie d’attendre sa sortie pour vous en parler… finalement vous découvrez ce roman vous aussi en avant-première. Vous pourrez foncer en librairie le 12 janvier 2024 pour le retrouver.

L’histoire

La famille Snaeberg, une famille riche et influente d’Islande, se réunit dans un hôtel perdu dans les coulées de lave sur une péninsule isolée. Tous ne sont pas heureux de passer ce temps ensemble. Mais ils fêtent le centenaire du patriarche de la famille décédé il y a peu, celui grâce auquel ils sont là. Puis une tempête se lève et l’alcool coule à flot. En tant que famille certains cachent de lourds secrets, d’autres ont des comptes à régler… Un danger s’installe doucement sur cette fête familiale et la police doit intervenir. Mais pour qui ? Et pour quoi ? Que s’est-il bien passé ce soir-là ?


Retour de lecture

Je lis très peu de thrillers nordiques mais “le clan Snaeberg” m’a été gentiment conseillé par une collègue. Je la remercie car j’ai passé un très bon moment de lecture. L’angoisse monte petit à petit au long de la lecture. Au début nous savons qu’un corps est retrouvé mais nous alternons entre l’enquête de la police et des événements plus anciens. Nous prenons donc le temps de découvrir cette famille, ses membres et sa dynamique. Ne pas savoir le qui et le comment apporte un mystère prenant à la lecture. A ça ajoutez des personnages intéressants et une ambiance huis-clos très bien ficelée qui donnent tout son charme à ce mystère.

Découvrez le clan Snaeberg

Nous allons alterner le point de vue des personnages pour avoir différentes versions et faire la connaissance de l’ensemble des membres et des enjeux de cette famille. Le tout avec seulement quatre narrateurs : Petra, sa fille Léa, Tryggvi et Irma.

Petra Snaeberg est l’une des descendantes qui a bien réussi sa vie. En plus de sa fortune familiale elle a monté une entreprise de design d’intérieur qui fonctionne très bien. Elle est une star des réseaux. Ce que les autres ne savent pas c’est qu’elle est aussi une mère d’adolescents qui s’inquiète pour eux. Les relations dans la famille proche sont difficiles. Léa, sa fille, semble la détester.

Petra est une riche héritière, talentueuse dans ce qu’elle entreprend et belle. Elle pourrait être un personnage que le lecteur prendrait plaisir à haïr mais rien n’est fait en ce sens. Au contraire, elle est touchante dans ses fragilités. L’évolution de son personnage m’a beaucoup plu mais je ne peux rien vous dire.

Léa Snaeberg communiquera tout le séjour avec un jeune homme qu’elle n’a jamais vu mais pour lequel elle entretien des sentiments. Elle est présente sur les réseaux et semble savoir se protéger des followers insistants. Du moins, le pense-t-elle, car elle est suivie par un homme d’âge mûr qui commence sérieusement à lui faire peur. Le bloquer n’est pas suffisant. Cette intrigue met beaucoup de piment dans cette histoire. Est-ce lui le danger ?

Il y a beaucoup d’enjeux autour du personnage de Léa Snaeberg. Entre les dangers des réseaux sociaux et des mauvaises rencontres qu’on peut y faire : avec des hommes qui fantasment sur ses photos et pensent être proches d’elle juste parce qu’elle partage sa vie privée ; et une sombre affaire de harcèlement scolaire et de relations étranges avec un oncle. Le mystère s’épaissit et il vous faudra tout lire pour connaître le fin mot de cette histoire.

Tryggvi est ce que l’on appelle dans les familles une pièce rapportée. Il est en couple avec une des filles du grand patriarche. Tous les deux ont un problème d’addiction avec l’alcool même si ça fait un certain temps que notre homme n’en a pas consommé. Dans cette famille Tryggvi ne trouve pas vraiment sa place. Il ne fait pas partie de ce monde. Est-ce lui le danger ? Et si oui, pourquoi cet homme si doux serait devenu autre chose ?

Et Irma, enfin, est une employée de l’hôtel. Elle nourrit une étrange fascination pour la famille Snaeberg. Elle est intimidée et en même temps toujours présente autour d’eux. Dès le début nous avons une folle envie de nous méfier d’elle. Est-ce elle le danger ?

Et si le danger venait d’un des autres membres de cette famille ? Et surtout, qui a disparu ? Et pourquoi ? Et comment ? Par qui ? Que s’est-il passé ? Encore une fois, ce mystère vous prend aux tripes.

Le conseil de la bibliothécaire

Assez facilement je donne rendez-vous aux amateurs de ce genre. Mais je pense aussi à ceux qui me disent ne pas lire cette littérature à cause des noms qui les sortent de leur lecture. Avec “le clan Snaeberg” vous pouvez y aller. Et si vous aimez les secrets enfouis, les huis-clos sombres et les rapports familiaux compliqués, essayez ! Pour ma part je me laisserai bien tenter par un autre titre de cette autrice. J’ai moins aimé mais vous pouvez aussi découvrir sur le blog : “dix âmes, pas plus” (pour un autre huis-clos nordique.)

Retrouvez “le clan Snaeberg” et les autres romans des éditions La Martinière sur leur site : Le clan Snaeberg


Le Clan Snaeberg de Eva Björg Aegisdottir édité par La Martinière , 2024

2 Réponses à “Le Clan Snaeberg”

  1. Je n’ai pas encore lu cet auteur mais j’ai lu quelques critiques très positives de ces précédents romans dont “Elma”. Elle est à découvrir surtout que j’aime les ambiances nordiques ! Merci pour ta chronique

    1. Je découvrais. Et encore, sans l’avis d’une collègue, je serai passée à côté. Maintenant j’ai envie de découvrir ses autres romans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *