La guérisseuse de Zalindov 1

La guérisseuse de Zalindov

La guérisseuse de la prison de Zalindov s’appelle Kiva, prisonnière comme les autres. Plongez dans ce huis-clos au sein de la prison de Zalindov au milieu des prisonniers et de leurs gardiens parfois sadiques, au cœur d’un combat entre deux factions politiques différentes.

Un grand merci aux éditions Hachette pour l’envoi de ce roman en avant-première. Je n’ai pas pu le lire plus tôt (peut-être l’avez-vous lu avant moi.) Vous pouvez le retrouver en librairie depuis le 17 août 2022.

L’histoire

Kiva est emprisonnée à la prison de Zalindov depuis dix ans. Capturée avec son père, un guérisseur talentueux, elle a repris son poste au sein de la prison après son décès. Depuis, elle fait ce qu’elle peut pour soigner et sauver les autres prisonniers. Même ceux qui la haïssent car c’est elle qui doit les marquer quand ils arrivent, et que pour survivre elle a décidé de coopérer avec le Gardien (le chef de la prison.)

C’est alors que tout change pour elle : un nouveau prisonnier arrive et complique ses tentatives de ne s’attacher à personne ; et la reine rebelle est capturée et envoyée à Zalindov. Sa famille revendique le trône, persuadée qu’il leur revient de droit. Kiva reçoit l’ordre de ne pas la laisser mourir. Alors quand la peine de la reine est annoncée (réussir quatre épreuves élémentaires comme le veut la tradition : le Supplice) mais que celle-ci est trop malade pour la réussir, Kiva se propose à sa place… sauf que personne n’a jamais réussi à survivre à ces épreuves.


Retour de lecture

Le résumé de cette histoire, la couverture magnifique et l’idée de me plonger dans un huis-clos m’ont attirée dans cette lecture. C’est le genre de roman de fantasy young adult que j’aime bien lire. Pour celui-ci je n’ai pas complètement accroché, je dois le reconnaître. Il se lit très bien mais il ne m’a pas emballée. Il y a de l’actions, il y a des personnages construits pour attirer la sympathie des lecteurs (je pense par exemple à Tipp, ce jeune garçon qui accompagne Kiva et prend la place de petit frère trop mimi), il y a la romance qui se construit petit à petit (au lieu de sortir de nulle part), il y a un univers étendu…

Pourquoi je ne suis pas plus emballée que ça par “la guérisseuse de Zalindov” ? Je ne sais pas. J’ai comme l’impression qu’il y avait un potentiel qui n’a pas été exploité. Je n’ai pas ressenti aussi intensément qu’espéré la force du huis-clos. Je chipote car il est bien dosé (en terme de violence, d’enjeux etc.) pour le public adolescent. Par contre je ne pense pas que je lirai la suite et je vous explique pourquoi dans le premier titre de cette chronique (ce retour de lecture est déjà trop long.)

Pardon, mais c’est dommage…

Il y a sans doute de nombreux lecteurs qui n’ont pas du tout été dérangés par ce détail à la fin de la “guérisseuse de Zalindov”. Les révélations de la fin ont d’ailleurs de quoi emballer les lecteurs et leur donner envie de se précipiter sur le tome deux. Il y a un cliffhanger qui lance la suite de l’intrigue. Et c’est lui qui m’a dérangée car, je suis désolée, mais il n’est pas cohérent avec l’histoire et particulièrement les réactions de Kiva. Heureusement il n’arrive qu’à la toute fin, sinon je serai sortie de l’histoire.

Je reconnais que sur les deux révélations il y en a une que j’ai pris plaisir à découvrir à la fin. La seconde, pour moi, ne fonctionne pas. Le texte est à la troisième personne mais nous sommes un narrateur omniscient qui se plonge dans les ressentis et les pensées du personnage… alors non, on ne peut pas découvrir tout ça de cette manière à la fin… comme si ça sortait de nulle part.

Je ne peux pas vous décrire en quoi ça ne fonctionne pas car je ne peux pas vous révéler ce détail. Mais il n’aurait pas fallu de grand-chose pour que ça fonctionne (ex : Kiva était petite en arrivant à Zalindov, elle aurait pu oublier ce détail et le redécouvrir.) Dommage.

Le principe du Supplice

C’est cet élément qui génère de l’action dans ce huis-clos (plus que le fait que Kiva soit dans une prison violente.) Selon la coutume, la reine rebelle devait subir le supplice. Il s’agit de quatre épreuves inspirées des quatre éléments. Car la famille royale actuellement en place est la descendante d’une reine qui maîtrisait l’ensemble des quatre éléments. La reine rebelle est la descendante de l’époux de cette reine, roi bafoué, qui avait le don de guérir. Les épreuves consistent donc à survivre aux éléments. La réussite au supplice permettrait à la prisonnière de retrouver sa liberté.

Mais voilà, elle est dans un état épouvantable et n’est pas en capacité de passer les épreuves (qui, rappelons-le, sont impossible à réaliser si vous n’avez pas le don de la famille royale.) Or, Kiva a reçu l’ordre de la garder en vie. Ordre de qui ? De sa propre famille à l’extérieur de Zalindov avec laquelle elle communique encore. Mais aussi de la cheffe des rebelles au sein de la prison qui la menace de tuer Kipp si la reine meurt (de quoi donner des enjeux à Kiva.)

C’est pour ça que Kiva décide de passer les épreuves à la place de la reine. Je ne les détaille pas car la guérisseuse de Zalindov va les découvrir peu de temps avant de les réaliser. Je vous en laisse donc la surprise mais ils sont tous liés à l’un des éléments (air, feu, eau et terre.)

Le conseil de la bibliothécaire

“La guérisseuse de Zalindov” peut s’adresser aux adolescents à partir de 15 ans (environ.) Les problèmes que j’ai soulevé ne gêneront sans doute pas du tout le public cible. Il conviendra aux jeunes lecteurs qui aiment lire de la fantasy dans laquelle il n’y a quasiment pas de magie, pas de créatures surnaturelles etc. (comme “Keleana“, “Shadowscent” etc.)

Retrouvez le livre sur le site des éditions Hachette romans : La guérisseuse de Zalindov

2 Réponses à “La guérisseuse de Zalindov 1”

    1. J’espère que ce n’est pas un autre livre que tu avais envie de lire. Je n’étais sans doute pas le public visé car ce “détail” m’a gênée, là où il est passé tout seul chez d’autres lecteurs.
      Effectivement, le temps que je ne passerai pas à lire le second tome je le passerai à découvrir d’autres univers ^^.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *