Mon cheval de bataille

Mon cheval de bataille

Tout débute par l’intervention d’un cheval très particulier. Puis la bataille contre la maladie commence pour notre jeune héros, Arthur. Plongez dans la vie d’une famille touchée par la maladie de l’enfant : les soins, les séjours à l’hôpital, la peur ; mais aussi les relations intrafamiliales à travers le regard d’Arthur et de sa sœur.

Vous pouvez retrouver ce sublime roman en librairie depuis le 13 octobre 2021.

L’histoire

Arthur est un garçon plein de vie, chouchou de ses parents (aux dires de sa sœur aînée) et élève modèle. Il est aussi passionné de voltige équestre. Il est heureux que ses parents acceptent de faire autant de route pour assister à un spectacle. C’est un jour parfait ! L’apothéose arrive quand, à la fin du show, l’un des chevaux se dirige naturellement vers lui. Ce qu’il ne sait pas, c’est que ce cheval a un don : il sait détecter la maladie. Quelques jours plus tard Arthur fait un malaise. Les choses auraient pu s’arrêter là mais la prédiction du cheval pousse le père d’Arthur à réclamer plus d’analyses et… le verdict tombe.


Retour de lecture

Je le dis à chaque fois que je chronique l’un des livres de Delphine Pessin mais j’adore sa manière d’aborder des thématiques sociales fortes à destination de la jeunesse. “Mon cheval de bataille” est un livre fort qui parle de la maladie chez l’enfant. Mais il aborde aussi comment la famille vit cette situation en donnant la parole à Arthur, lui qui vit la maladie de l’intérieur, et à sa sœur. La maladie a plusieurs victimes par action de ricochet. Delphine Pessin sait très bien le rendre sans jamais tomber dans le mélodramatique. Une histoire criante de vérité aux personnages forts qui vous toucheront. Une manière douce et efficace pour aborder la maladie avec les jeunes adolescents.

Arthur

Comment vit-on sa maladie quand on a dix ans ? Et la possibilité de mourir ? Et que dire de l’hôpital, des soins, des autres patients auxquels on s’attache et qui peuvent succomber à la maladie ? Et le corps qui faiblit, les rêves qui s’éloignent, l’avenir incertain ? C’est ce que va vivre Arthur.

Arthur est un petit garçon courageux. Et grâce à “mon cheval de bataille” Delphine Pessin donne une voix à l’enfant malade, ses ressentis, ses peurs, ses douleurs, ses espoirs etc. Elle se met à sa hauteur pour raconter cette épreuve.

Viviane

Viviane est au lycée et vit sa période “adolescence”. Elle ne veut pas passer de temps avec ce petit frère agaçant, trop parfait et chouchou de leur mère. Quand la maladie tombe c’est un couperet et la colère grandit en elle. Ses parents sont accaparés par le jeune malade et la jeune fille ne trouve plus sa place. Elle essaie de bien faire mais n’est jamais à la hauteur.

J’ai trouvé très intéressant dans “mon cheval de bataille” de montrer les autres membres de la famille et notamment le second enfant. Autour de la jeune fille les gens ont deux types de réaction. Je voulais vous les expliquer mais les mots de Delphine Pessin seront plus efficaces que les miens :

“Depuis qu’Arthur à son cancer, j’ai remarqué que les gens se divisent en deux catégories : Il y a ceux qui comme Lili, prennent des nouvelles tout en cherchant à être rassurés. Ils ne savent pas comment témoigner leur amitié, appellent tout le temps, mais sont aussi très mal à l’aise sur le sujet. Les autres, qu’on croyait être des amis, se contentent de vous envoyer un texto ou deux, puis très vite c’est silence radio. Comme si au fil des mois, ils avaient oublié jusqu’à votre existence.”

Alterner entre Arthur et Viviane donne une puissance incroyable au roman.

Le conseil de la bibliothécaire

“Mon cheval de bataille” s’adresse aux adolescents à partir de 12-13 ans (selon la sensibilité des enfants.) Delphine Pessin a ce talent de pouvoir aborder un sujet très lourd (ici la maladie grave et la mort) avec beaucoup de délicatesse. Vous ne ressortez jamais “plomber” de ses romans. Il est donc très bien adapté aux plus jeunes.

Retrouvez les autres romans de l’autrice en suivant ce lien : Delphine Pessin.


Mon cheval de bataille de Delphine Pessin édité par Didier jeunesse , 2021

Une réponse à “Mon cheval de bataille”

  1. J’aime beaucoup les romans de Delphine Pessin, mais je ne connaissais celui-là que de nom. Je trouve intéressant de perler de la maladie aussi du point de vue de l’entourage. Je note ce titre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *