Enigma

Enigma

“Enigma” est le nom du nouveau documentaire de Barbara. Elle s’intéresse aux anciens édifices qui ont une histoire à raconter pour les faire vivre de nouveau. Celui-ci est particulier car il est lié à la disparition mystérieuse de tous les enfants de l’orphelinat et des quelques adultes présents en une seule soirée. Légendes ? Malédiction ? Secrets bien gardés ? Plongez dans cet orphelinat et ses mystères.

Un grand merci aux éditions Fayard pour l’envoi de ce roman en service presse. Vous pouvez le retrouver en librairie depuis le 24 mai 2023.

L’histoire

Domaine de la Haute-Barde. Là-bas se trouve un orphelinat lié à une sordide affaire de disparition. Il y a soixante-neuf ans, par une nuit d’orage, tous les enfants et leurs accompagnateurs ont mystérieusement disparu. Personne ne sait ce qui a pu leur arriver. Seule une quantité incroyable de sang a été retrouvée sur place. Toutes les horloges se sont éteintes à 21h pile. Depuis, ce terrible jour est fêter (d’une certaine manière) par l’ensemble du village.

Barbara est journaliste et vidéaste. Elle redonne vie à des lieux abandonnés le temps d’un documentaire (“Enigma” pour celui-ci). Un événement personnel l’a amenée jusqu’à cet orphelinat. Elle est sur la piste des survivants de Sinestra, une autre affaire liée à la seconde guerre mondiale. Les habitants ne sont pas très enchantés par le fait que cette étrangère fouille dans ce passé trouble. Quels secrets sont enfouis dans cet orphelinat ?


Retour de lecture

La couverture d’Enigma m’a tout de suite fait de l’œil. Elle promet une ambiance sombre et effrayante, en allant vers le paranormal ou en se dirigeant vers du thriller sans fantômes. Peu importe le choix pris les deux m’allaient parfaitement. Je ne dirai pas quelle direction prend le roman mais j’y ai trouvé mon bonheur. Même s’il est assez lent à se mettre en place. Nous commençons d’abord par nous intéresser au tournage, à l’équipe et à leur passé. Je n’aurai pas été contre que l’histoire de l’orphelinat et son passé trouble prennent encore un peu plus de place.

Plongez dans le passé de cet orphelinat

C’est ce que nous propose de faire Barbara avec son documentaire “Enigma”. Elle redonne vie aux bâtiments abandonnés et cette idée m’avait beaucoup plu. J’étais séduite par la promesse de découvrir un endroit avec une histoire et une ambiance particulière, sans forcément tomber dans le paranormal. J’aime quand les auteurs jouent avec les codes. Ici les choses balancent entre un personnage qui croit dur comme fer à l’existence des fantômes et qui veut profiter de ces reportages pour en apporter la preuve et ses deux collègues qui n’y croient pas et prennent de la distance sur la passion de leur collègue.

Le village lui-même est particulier car les habitants semblent “fêter” (à leur manière) la date anniversaire de l’événement. Ils déposent même des poupées dans un arbre sur la propriété. Mais quel secret renferme l’orphelinat ? Surtout qu’une petite fille du village disparaît…

Les personnages

Ils m’ont posé problème mais il s’agit d’un second tome (ce que je ne savais pas avant de le recevoir), je n’ai donc pas eu leur évolution et les découvre alors qu’ils ont déjà vécu un drame ensemble. Nous comprenons qu’il s’est passé quelque chose avec la fille de Barbara. La journaliste est dévastée et prend des médicaments pour tenir. Ses collègues semblent marcher sur des œufs auprès d’elle, tout en étant prévenant et patient. Sans avoir lu le précédent ouvrage nous sommes un peu mis de côté de cette relation.

D’autres personnages interviennent comme cette vieille femme qui accepte de donner son témoignage et de raconter son enfance. Elle a grandi avec cet orphelinat car elle était la fille de l’une des infirmières et elle y venait souvent. Barbara est heureuse d’avoir son témoignage car elle est un témoin direct (et que personne d’autre dans le village n’a accepté de leur parler.)

Nous sentons que Barbara est obnubilée par trois personnages précis : trois enfants qu’elle a croisé dans l’histoire de Sinestra et qu’elle espérait retrouver ici. C’est pour suivre leur trace dans l’histoire qu’elle a décidé de faire “Enigma”.

Le conseil de la bibliothécaire

Je ne le savais pas avant ma lecture mais “enigma” est un second tome. Il peut se lire indépendamment du premier (puisque l’autrice donne suffisamment d’informations pour comprendre les personnages, leurs buts et leurs dynamiques). Mais il manque un petit quelque chose, sans doute dû au fait que nous n’avons pas vécu les aventures de Sinestra avec les personnages. Beaucoup conseille de lire le premier avant de se lancer dans celui-ci.

Retrouvez “Enigma” sur le site des éditions Fayard : Enigma.


Enigma de Armelle Carbonel édité par Fayard , 2023

Une réponse à “Enigma”

  1. La couverture me plait bien. Souvent quand les tomes peuvent se lire différemment je réagis comme toi il me manque un petit quelque chose pour entrer vraiment dans l’histoire. Mieux vaut commencer par le début ! Merci pour ta chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *